Sous ses chapeaux colorés,

Christophe Kaprélian abrite une nature généreuse et passionnée, un créatif sans frontières qui carbure à l'émotion, aux rêves et à la liberté.

En cuisine comme en photographie, pour lui tout est histoire de regard. Un regard grand ouvert nourri de peintures impressionnistes, son enfance de l'art. Un point de vue gourmand et sensuel porté sur le monde.

Un monde authentique, en bon et en beau, qu'il cultive aussi bien à la tête de son entreprise 'Madame est servie' – enseigne rose bien connue des plateaux de cinéma – que dans ses images capturées sur l'instant, n'ayant pour tout guide que les grâces fugitives de la lumière.


En mai 2013, il donne avec " Impressions d'Arménie " sa première exposition publique.